mardi 14 mai 2013

Léonor Greyl, une femme passionnée et visionnaire depuis 1968!

En ce temps-là, les cheveux masculins représentaient la portion congrue de l'industrie des soins capillaires. Comme un oiseau sur la branche, peu de produits s'adressaient spécifiquement aux hommes, et c'étaient généralement des laques ou des colorations connues depuis des dizaines d'années. Il était entendu que les vrais hommes n'avaient pas à "se soucier" de leurs cheveux. Les hommes devaient déjà prendre soin d'un domaine dont les femmes n'avaient pas à se soucier : la barbe. Avant 1970, l'immense majorité des hommes avait... [Lire la suite]