mardi 23 avril 2013

Keith Haring, "The political line"?

C’étaient les années 80, les années "fric" ; culte de l’entreprise et moralisme idéologique battaient leur plein. J’étais à peine né ma foi, et déjà, Keith Haring était une pop star, avec des amis et des admirateurs dans le monde entier. Sur les bagnoles, dans le métro, sur les avenues ou dans les galeries, à New York ou à Paris, pour les élites ou le grand public, l’artiste américain s’impose en un temps record dans le monde de l’art contemporain. Plus de vingt ans après sa mort, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris et le... [Lire la suite]