vendredi 14 mars 2014

Sycomore de Chanel, parfum sur un arbre perché...

Dans les grandes histoires de séduction, il faut toujours se méfier de celui qu’on n’attend pas. Les vents tournent souvent à l’avantage de celui qui a été dédaigné ou écarté injustement. Et l’on pourrait très bien passer à côté de Sycomore de Chanel si l’on s’en tenait à l’idée préconçue, un peu trop Cologne, du vétiver maintes fois croisé. Un coup de foudre tombe souvent sans crier gare. Et c’est ce qui arrive avec Sycomore. Là, le vétiver d’Haïti impose ses multiples facettes et son admirable complexité olfactive :... [Lire la suite]