jeudi 1 août 2013

EDITO #9

J’ai une tendresse particulière pour ce moment de l’année, lorsque le grand bal des vacances d'été entre en piste et que l’on abandonne nos codes et nos manières au vestiaire. Avec pour décors sa kyrielle d'activités placées sous le signe du divertissement, du plaisir facile et du délassement, l’été ne marchande pas ses efforts pour nous inviter à l'évasion des sens et de l'esprit. Que l’on décide de lâcher les brides du quotidien à domicile ou en terre lointaine, il ne nous faut pas tout un débat pour laisser libre court à notre... [Lire la suite]